Tanger. Une terrasse construite illégalement entraîne la fermeture du café «Hafa»

4987

Le café historique «Hafa» de la ville de Tanger a fermé ses portes devant ses visiteurs après que les autorités locales de Tanger en ont démoli, samedi 4 août, une partie construite sans autorisation.
La ville du détroit est orpheline de son café historique «Hafa».Hier samedi 4 août,  les autorités municipales et préfectorales de la ville de Tanger ont procédé à la démolition d’une partie du café historique qui a été réalisée sans permis de construction. Il s’agirait d’une terrasse annexée au café dont le propriétaire assure que la démolition a été effectuée sans préavis et qu’il était surpris, à l’instar des clients.
Dans une déclaration à nos confrères de Hespress, le propriétaire du café, Abderrahman El Akel, a expliqué que «les autorités ont investi le café et ont demandé aux gens de quitter le lieu, dont une dizaine de touristes. Ensuite, ils ont coupé l’électricité et ont commencé à détruire la terrasse qu’ils m’accusent d’annexer». La terrasse a été ajoutée durant le mois de ramadan, sans l’autorisation préalable des services préfectoraux.
 

Le café «Hafa» est considéré comme l’un des monuments les plus célèbres de Tanger. L’établissement a ouvert ses portes depuis 1921. Le fondateur du café avait pris cette initiative après avoir constaté l’amour qu’avaient les jeunes de la ville de la vue offerte par une falaise nommée «Hafa». Plusieurs personnalités sont tombées amoureuses du café après l’avoir visité, dont l’écrivain Mohamed Choukri, l’acteur américain Sean Connery, et le premier ministre du Royaume-Uni Winston Churchill.