Tanger: le meurtrier du petit Adnane condamné à la peine de mort en appel

3607

Peine de mort confirmée en appel pour le meurtrier du petit Adnane, 11 ans, tué à Tanger en septembre 2020. 

La Cour d’appel de Tanger a confirmé aujourd’hui, mercredi 7 avril, le jugement de peine capitale prononcé en première instance, à l’encontre du tueur de Adnane B., enfant de 11 ans, rapporte Le360. Une seconde fois, l’homme a été reconnu coupable des chefs d’accusation de « meurtre avec préméditation », « détournement de mineur et séquestration », d' »abus sexuel », et de « profanation de dépouille ».

Les trois complices du tueur ont écopé de leur côté de 4 mois de prison ferme pour « non dénonciation de crime ». Lors d’une audience dans le cadre de ce jugement en appel, le 12 janvier dernier, le meurtrier avait reconnu l’acte de séquestration, mais dans le but de demander une rançon et non de tuer l’enfant. Des arguments qui n’ont pas convaincu la Cour.

Pour rappel, le petit Adnane avait disparu dans des circonstances inconnues le 7 septembre 2020. Âgé seulement de 11 ans, il avait été retrouvé mort et enterré à proximité du domicile de ses parents à Tanger. L’affaire avait scandalisé la Toile et avait conduit notamment au lancement d’une pétition pour attribuer la peine de mort au criminel.