Tanger: la décharge de Mghogha définitivement fermée

DR

Le maire de Tanger, Bachir Abdellaoui, a décidé mardi par arrêté la fermeture de la décharge sauvage de Tanger de Mghogha après quasiment un demi-siècle d’existence.

Mardi 23 mars 2021, le conseil de la ville de Tanger a pris la décision de fermer définitivement la décharge sauvage de Mghogha, ancienne de 45 années, et causant de nombreuses nuisances aux habitants.

Signée par le maire de la ville du Détroit, Bachir Abdellaoui, la décision partagée ci-dessus entre en vigueur dès hier, mercredi 24 mars.

Depuis décembre 2020 déjà, les déchets des Tangérois atterrissent dans le  nouveau centre d’enfouissement et de valorisation (CEV) dans la commune de Menzla située à une quarantaine de kilomètres, et géré par le groupement des communes Al Boughaz.

 

Lire aussi : Tanger attend toujours la fermeture de sa décharge sauvage

 

D’après Médias24, la totalité des déchets de la ville sont traités par cette nouvelle décharge depuis le mois de janvier dernier, « sauf les déchets industriels et de construction et les déchets de certaines communes » qui continuent d’être envoyés à l’ancien site.

Par ailleurs, le conseil de la ville a également conclu lors de cette réunion deux nouveaux contrats de collecte de déchets et de nettoiement avec deux sociétés marocaines, Mecomar et Arma Holding, pour une durée de 7 ans, à compter du 1er mai 2021.