La suspension des cours ne signifie aucunement l’instauration de vacances scolaires, prévient le gouvernement

Image d'illustration. DR.

Les ministères de l’Intérieur, de l’Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique et de la Santé informent les élèves, les étudiants, les stagiaires et leurs parents, ainsi que l’ensemble des citoyens que la suspension des cours à partir du lundi 16 mars 2020 ne signifie aucunement l’instauration de vacances scolaires exceptionnelles mais juste l’arrêt des cours présentiels et leur remplacement par des cours à distance.

Cette suspension s’inscrit dans le cadre des mesures exceptionnelles de prévention visant à protéger la santé des élèves, des étudiants, des stagiaires, et de l’ensemble des citoyens appelés à respecter les règles d’hygiène, à éviter les poignées de mains, et à ne pas entrer en contact avec des personnes âgées ou dont la santé est particulièrement fragile, précisent les ministères dans un communiqué conjoint.

Les élèves, les étudiants et les stagiaires sont ainsi appelés à demeurer chez eux, à ne pas voyager et à ne pas pratiquer d’activités ludiques, sportives ou toutes autres activités et à suivre les cours qui seront diffusés à partir du lundi 16 mars 2020 à travers le portail électronique « TilmidTICE » ou via la chaîne de télévision “Arrabia”, selon la même source.

A noter que dans le cadre des mesures préventives prises pour faire face au danger de propagation du nouveau coronavirus au niveau du territoire national, les pouvoirs publics avaient décidé l’interdiction de tous les rassemblements publics auxquels prennent part plus de 50 personnes, ainsi que l’annulation de l’ensemble des manifestations et rencontres sportives, culturelles et artistiques.