Sur les 900 abattoirs du Maroc, seuls 8 respecteraient les conditions d'hygiène

à 12:02

L'ordre national des vétérinaires (ONV) a publié un communiqué dans lequel il souligne qu'à l'exception des 8 abattoirs de viandes rouges agréés par l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (Onssa), "la majorité des unités d’abattage ne dispose pas du minimum requis en termes d’hygiène et de salubrité".

Après la décision de l'ONSSA de suspendre l’inspection vétérinaire et le contrôle sanitaire des viandes rouges dans les boucheries jusqu’à leur mise à niveau, l'ordre national des vétérinaires a réagi pour appuyer cette mesure.

Dans un communiqué, l'ordre a d'ailleurs précisé qu'à "l'exception des 8 abattoirs de viandes rouges agréés par l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (Onssa), la majorité des unités d’abattage dans les villes et les milieux ruraux ne dispose pas du minimum requis en termes d’hygiène et de salubrité". Une situation qui menace la santé des consommateurs.

 

Lire aussi: ONSSA: destruction des cultures de champs de menthe non conformes aux normes de sécurité

 

L'ordre des vétérinaires précise avoir pris cette décision à la suite de l'état actuel des boucheries du Maroc dont la plupart n'assurent pas les conditions minimales pour la sécurité des vétérinaires et manquent d'infrastructures et d'équipements.

 

Lire aussi: Onssa: la menthe de Souss-Massa Daraa est dangereuse pour la santé

 

L'ordre ajoute également que les boucheries situées dans les milieux ruraux présentent un réel danger pour la sécurité des vétérinaires s'y déplaçant. Citant en exemple, la violence verbale et, dans certains cas, physique dont sont victimes les vétérinaires lorsqu'ils refusent de signer l'autorisation d'abattage si le bétail souffre d'une maladie.