Souss-Massa: réunion urgente sur la problématique du stress hydrique

1164
DR.

Le bureau du Conseil de la région Souss-Massa a tenu, mercredi une réunion urgente à distance, dédiée à la discussion de la problématique du stress hydrique. Cette réunion, tenue en présence du président du Conseil de la région Brahim Hafidi, a été marquée par la présentation de rapports de l’Agence du bassin hydraulique Souss-Massa (ABHSM) et de l’Office Régional de Mise en Valeur Agricole (ORMVA) sur la situation hydrique dans la région, depuis 2014, ainsi que les mesures entreprises pour faire face au manque de précipitations et à la baisse inquiétante du taux de remplissage de barrages.

A cette occasion, les membres du Conseil ont salué les efforts considérables mis en place par les différentes parties prenantes, pour faire face à la pénurie de l’eau, notamment ceux de la commission régionale de l’eau, présidée par le Wali de Souss-Massa et qui tient depuis novembre 2019 des réunions régulières.

De même, les membres ont mis en avant les mesures préventives visant à gérer la problématique de l’eau dans la région et permettre l’approvisionnement, en cette matière vitale, de la population locale et des secteurs secteurs économiques, indique le Conseil dans un communiqué.

Cette rencontre a jeté la lumière, également, sur les effets du stress hydrique sur le développement local, ainsi que les dispositions mises en œuvre à ce niveau, entre autres, l’équipement de 100.000 hectares en système d’irrigation localisée et l’installation de 30 stations météorologiques pour le pilotage de cette irrigation.

 

Lire aussi: Stress hydrique: le CESE tire la sonnette d’alarme

Un SMS est envoyé chaque jour aux agriculteurs qui bénéficient de la couverture pour le pilotage de l’irrigation localisée, il leur indique le taux d’évaporation qui permet à l’agriculteur, à travers une formule mathématique, d’estimer les besoins en eau des cultures équipées du système de goutte-à-goutte.

Parmi les actions lancées dans ce cadre, il y a lieu de citer aussi la contribution du Conseil dans la promotion du périmètre agricole de Sebt El Guerdane (Taroudant), principal fournisseur d’agrumes au Maroc, ainsi que le projet de la mise en service de la station de dessalement de l’eau de mer à Douira (Chtouka Ait Baha), pour l’alimentation en eau potable du Grand Agadir et l’irrigation.

A rappeler que le Conseil de la région de Souss-Massa a approuvé, récemment, au cours de sa session ordinaire du mois d’octobre, des conventions de partenariat pour la construction de barrages dans le cadre du Programme national d’approvisionnement en eau potable et en eau d’irrigation 2020-2027, la restauration et la mise en place de seuils d’alimentation artificielle des nappes phréatiques du bassin de Souss-Massa, et la protection contre les inondations dans le cadre du financement du Fonds des catastrophes naturelles des territoires.