Sondage: 33% des Marocains pensent que le Covid est une “maladie mystique”

3570
DR.

Entre méfiance et insatisfaction à l’égard des responsables, le ressenti des Marocains lors de cette crise en dit long. Une série de sondages du Center for the New South (PCNS) s’attarde sur la question et sur la perception des Marocains de la crise sanitaire.

Une série de sondages du think-tank marocain Policy Center for the New South (PCNS) dévoile «L’attitude des Marocains face à la pandémie du Covid-19». Réalisé en trois parties, la première en juin, la deuxième durant le mois d’août puis une dernière en septembre, ce sondage a été finalisé du 15 au 22 septembre 2020 par IPSOS Maroc auprès d’un échantillon représentatif de 1.500 personnes.

L’objectif était d’étudier l’attitude des Marocains, à travers une série de sondages sur la perception de cette pandémie, des mesures prises par les décideurs publics pour y faire face et ses conséquences sur l’avenir, explique le PCNS, anciennement l’OCP Policy Center.

Ainsi, le sondage s’attaque au degré de confiance des Marocains. Lors du dernier sondage mené en septembre, 43% des sondés affirment ne pas faire confiance au chef du gouvernement. On apprend également que 36% des interrogés affirment ne pas faire confiance au maire de leur commune et 30% ne font pas confiance aux chefs religieux.

Concernant l’action du chef du gouvernement, 50% des sondés affirment être insatisfaits alors que seulement 15% pensent le contraire. De plus, 18% des personnes interrogées éprouvent « énormément de colère » à l’égard de l’action du chef du gouvernement.

 

Source : Center for the New South (PCNS)

Sur un autre registre, le sondage s’attarde sur les connaissances concernant le nouveau virus. Si la majorité des sondés a entendu parler de la maladie et de ses symptômes, les fausses idées la concernant persistent. Dans ce sens, ils sont 33% a affirmer que le coronavirus «est une maladie mystique», tandis que 31% estiment que cette affirmation est «probablement vraie». Encore plus loin, 9% des sondés affirment que le Covid-19 est une punition de Dieu.

 

Lire aussi: Inquiétant: quand la peur du covid pousse les gens à s’équiper en matériel médical

 

Le sondage révèle également que durant ces derniers mois, les chances d’attraper le virus se sont accrues: 14% des interrogés durant le mois de septembre affirment qu’ils avaient de «très fortes chances» d’attraper le Covid-19, tandis que seulement 5% estiment qu’il n’y avait aucune chance.

Source : Center for the New South (PCNS)

Une crise sanitaire qui se répercute également sur la santé mentale des sondés: 45% affirment avoir souffert durant plusieurs jours d’une diminution d’intérêt ou de plaisir dans leurs activités. 42% ont souffert pendant plusieurs jours d’un sentiment d’abattement, de dépression et de perte d’espoir.

Par ailleurs, 15 % des personnes interrogées éprouvent «énormément de colère» à l’égard de la situation liée au Coronavirus au Maroc. Parmi les sondés, 61% affirment que les conséquences de l’épidémie sur l’économie sont très graves. 26% estiment d’ailleurs que les mesures prises par le gouvernement sont «vraiment insuffisantes».