Violée puis étranglée à mort, le destin tragique d’Ismahane, 11 ans

8043

Mardi dernier, Ismahane, une jeune fille de 11 ans a été violée puis étranglée à mort par son violeur. Un crime sordide qui a secoué les habitants de la commune d’Aït Imour, dans la région de Marrakech dont est originaire la victime.
Les faits remontent au mardi 6 mars 2018. Vers cinq heures de l’après-midi, Ismahane rentrait chez elle, quand un jeune homme l’a kidnappé pour emmener ensuite dans un terrain vague, à l’abri des regards pour la violer. Ismahane s’est alors débattu comme elle pouvait pour se détacher de son emprise, en vain. L’homme la bat violemment puis finit par l’étrangler jusqu’à ce qu’elle s’évanouisse. Il profite de son état pour la violer avant de disparaître dans les bois la laissant pour morte.
D’après le site électronique Alyaoum24, Ismahane a été retrouvée morte et dénuée de ses sous-vêtements quelques heures plus tard. L’autopsie révèle qu’elle a été violée, battue et étranglée à mort. Le violeur a quant à lui été arrêté le jour suivant. Le mis en cause est âgé de 21 ans seulement, a alors avoué son crime expliquant qu’il ne voulait aucunement tuer la jeune fille mais qu’il a été forcé de l’étrangler afin d’assouvir son désir sexuel.
Le jeune homme a paru hier vendredi devant le procureur général de la cour d’appel de Marrakech et l’on ignore pour l’instant les détails de sa condamnation.