Vidéo. Fès: dans l’impossibilité de tricher, des candidats du Bac vandalisent leur lycée

140

Selon un responsable de l’Académie Régionale de l’Éducation à Fès, le lycée Oum Hani n’a pas vandalisé en protestation contre la difficulté des examens. La raison était moins noble…

C’est la vidéo qui a fait le buzz sur les réseaux sociaux ce week-end. Des élèves du lycée Oum Hani de Fès ont été filmés en train de vandaliser violemment leur établissement et dénoncer la difficulté de l’examen du Bac régional. Plusieurs objets, dont des tableaux et des pots de fleur, ont été détruits, plongeant le lycée dans une ambiance de chaos et de désordre général.

Contacté par H24info, Abdelhak Ouach , responsable à l’Académie Régionale de Fès, affirme qu’on est en présence d’un acte de vandalisme « normal » qui a pris une autre dimension, car publié massivement sur les réseaux sociaux avec une mauvaise information.

Selon Ouach, la protestation des élèves n’a rien à voir avec la difficulté des examens. Ils protestaient en fait contre l’interdiction de tricher au sein des salles d’examen, et contre l’endurcissement des méthodes de surveillance durant les épreuves. Les vandales ont été arrêtés et vont être poursuivis pour destruction des biens publics.