#Sois_une_femme: le pied de nez des Marocaines au hashtag #kounrajel

2013

Qui aurait cru qu’un simple hashtag obscurantiste allait créer un tel ras-de-marrée de réactions? Alors que depuis le 9 juillet, une page facebook appelle les hommes à couvrir leurs femmes, les réactions sur la Toile sont nombreuses. En réponse, les femmes se sont emparées de leurs réseaux sociaux pour revendiquer leur liberté et condamner ce type de campagne misogyne.
Avec le hashtag #soisunefemme, les Marocaines expriment leur ras le bol face à une situation devenue généralisée sur les plages et dans l’espace publique en général.
Lire aussi: Vidéo. #Soisunhomme, ce qu’en pensent les Marocain(e)s
Largement partagé, le statut d’une femme est devenu viral ce week-end, et pour cause, celle-ci réagit à la campagne #soisunhomme, et le moins que l’on puisse dire, c’est que les femmes et certains hommes ont été nombreux à rejoindre le mouvement. Florilège de réactions à coup de photos d’une autre époque ou de femmes en maillot de bain.
 
#soisunefemme
Adieu plage de mon enfance ! Adieu douceur de vivre ! Adieu insouciance des bains de soleil !
Hier j’ai fait un constat effroyable ; le paysage de nos plages a bien changé…
Ce n’est pas l’invasion de méduses, de physalies ou autres créatures marines qui menace nos côtes marocaines mais une invasion d’une toute autre nature plus insidieuse et bien plus dangereuse ; une radicalisation nette et presque généralisée des femmes sur nos plages sous le regard triomphant de leurs hommes torses nus les exhibant tels des êtres soumis et inférieurs !
Malheureusement cette campagne qui a envahi la toile marocaine sous le nom de « Sois un homme » incitant les femmes à se couvrir sur les plages, a porté ses fruits et le moins qu’on puisse dire est que le constat est alarmant !
Je suis plus que jamais nostalgique du temps où sur nos plages, hommes et femmes malgré leur presque nudité, se côtoyaient dans le respect et dans le plaisir simple de profiter des joies de la mer et du soleil…
Il est nécessaire de nous mobiliser, nous les femmes, pour enrayer cette campagne qui vise à nous aliéner, à réduire nos libertés !
Je vous invite mes ami(e)s à lancer une campagne qui porterait le slogan de « Sois une femme » pour protéger nos droits élémentaires au respect et à la liberté de nous habiller comme on veut !
Je vous invite à partager au max mon message et slogan « Sois une femme ».

✍?️ Leila Mesbahi
#كن_رجلا ?
Jib m3ak lma’ 
Ma tensach la crème solaire 
3endak matjib tefa7 w lbanane
W khelini 3la khatri, rani ta n9ra wa7ed lkteb 3ajiiiib ma tsewerch ?
My answer the campaign « Be a man, put a veil on your girls » – better pieces or advice to actually enjoy a day at the beach 
– Get some water; 
– Don’t forget your sunscreen; 
– Bring fruuuuuits; 
– And peace out, I’m reading an amazing book atm ?
Yallah trejel daba  @ Ain Diab Surf School


Sur Instagram également, les femmes marocaines n’ont pas hésité à condamner la campagne #kounrajel en postant photo à l’appui des textes incitant à ne pas céder face à cette montée de l’obscurantisme religieux.

Another shut ? @myriemhimmich Dress ? @trendylab_ma • • #ladyinred?#soisunefemme Ce blog est avant tout une histoire de passion ❤️ ,de partage et de générosité avec vous mes chéries ❤️ Je suis une femme marocaine , musulmane, épouse, maman , instruite,active, contribuant et participant au foyer familial … Et je suis choquée par ce nouveau slogan de #KOUNRAJAL Nous femmes et mères devons protéger nos droits élémentaires au respect et la liberté de nous habiller comme on le souhaite de nous exprimer en tant que citoyenne marocaine. J’aime mon pays et je souhaite qu’on puisse y vivre dans la tolérance et en acceptant la différence ? Ps : j’ai beaucoup hésité avant de partager avec vous mon opinion …mais je pense que c’est un devoir en tant que femme de nous battre pour préserver nos libertés ?? #lovemycountry#soisunefemme#proudlymoroccan??

Une publication partagée par Rita Akesbi (@ritaakesbi) le


Lire aussi: Mohammed Ennaji (sociologue): #Soisunhomme, "un phénomène qui se nourrit de religion"


 

She remembered who she was and the game changed ? Ps : j’ai longtemps hésité avant de vous partager cette photo , mais je me suis rendue compte à quel point je l’adorais…La Sortie du bikini , reste une véritable épreuve pour beaucoup d’entre nous malheureusement ? Et si on acceptait notre corps tel qu’il est ? Si on s’aimait tout simplement ? Vous savez si ce sont les regards et les jugements des autres qui vous empêchent de sortir votre bikini ,dites vous que ces autres personnes sont bien trop occupées à se demander la même chose : qu’est ce que les gens pensent de moi ? Sont ils en train de me juger ? ? Et c’est la stricte vérité, la peur du jugement est devenue omniprésente dans notre société. Une fois que vous aurez compris cela, vous arriverez à vous détacher de ces peurs, vous accepter et à vivre votre vie comme vous l’entendez ! « Si vous êtes heureuse de montrer plus de peau, alors faites-le » « Si vous ne vous sentez pas d’en montrer plus, ne le faites pas. Laissez les gens faire ce qui les rend heureux , car Les jugements ne définissent pas le genre de personne que je suis , ils définissent le genre de personne que tu es ! Publiez ce que vous voulez!! #objectifbikinifermetagueule #loveyourself #bodypositive #positivemind #fitness #fitgirl #positivevibes #strong #newbeginnings #soisunefemme

Une publication partagée par BIEN-ÊTRE & PLUS SI AFFINITÉS♡ (@yasmine_zemrani) le


 

Certains se sont proclamés le droit de nous dicter notre mode de vie, voire plus loin, dicter à nos maris et pères notre mode de vie. Nous, pauvres inconscientes, ne savons supposément pas ce qui est bon ou mauvais. On souhaite nous retirer nos libertés et droits fondamentaux. Là où certains réfléchissent à dépasser de nouvelles frontières, d’autres (malheureusement pas peu nombreux) font preuve d’un obscurantisme effréné pour créer de nouvelles barrières. Nous sommes femmes et fières de l’être. Nous sommes femmes de culture, femme de lettres, femmes de beauté, femmes de société. Nous sommes des mères et des filles, des épouses et des amies. Toutes ensemble, nous posons les édifices d’une société meilleure, nous sommes les générations actuelles et futures, et ainsi combattons tous ceux et celles qui souhaiteraient nous priver de nos droits #soisunefemme #femmededemain #morrocco #palmademallorca #love #future #rights #droits #liberte #maroc #picoftheday #photooftheday #glamour #fashion #culture #travel #trip #instagood #instadaily #instapic #españa #spain #baleares (cc @ritaakesbi)

Une publication partagée par Safinaze Chraibi (@safichraibi) le


 


 


 

#Soisunefemme

Une publication partagée par Majdouline TAZI LAGHRARI (@mijoutl) le


 

#summertime #lesoleilsurmapeau #libre #monchoixmavie #soisunefemme #goodvibes #singerlifestyle #moroccanandproud

Une publication partagée par Naciri Maria (@marianacirijazzandsoul) le


 

« Adieu plage de mon enfance! Adieu douceur de vivre! Adieu insouciance des bains de soleil! Hier j’ai fait un constat effroyable; le paysage de nos plages a bien changé… Ce n’est pas l’invasion de méduses, de physalies ou autres créatures marines qui menace nos côtes marocaines, mais une invasion d’une toute autre nature plus insidieuse et bien plus dangereuse; une radicalisation nette et presque généralisée des femmes sur nos plages sous le regard triomphant de leurs hommes torses nus les exhibant tels des êtres soumis et inférieurs Malheureusement, cette campagne qui a envahi la Toile marocaine sous le nom de « Sois un homme » incitant les femmes à se couvrir sur les plages, a porté ses fruits et le moins qu’on puisse dire est que le constat est alarmant! Je suis plus que jamais nostalgique du temps où sur nos plages, hommes et femmes malgré leur presque nudité, se côtoyaient dans le respect et dans le plaisir simple de profiter des joies de la mer et du soleil… Il est nécessaire de nous mobiliser, nous les femmes, pour enrayer cette campagne qui vise à nous aliéner, à réduire nos libertés!» . . . . #soisunefemme #kounimra #liberté #égalité #womenpower #moncorpsmappartient #mybodymychoice #peace #emancipation

Une publication partagée par Maj (@maj_healthylife) le


 

Sur Twitter, les réactions de femmes et d’hommes encouragent les femmes à « lutter contre l’obscurantisme », à « s’imposer » et surtout « à occuper l’espace public ».
 


Comme disait MC Solaar dans sa chanson Inch’allah: « en jean, en short ou en djellaba », les femmes méritent le respect. Esperons cette fois que le message soit passé.