Taza: il tue son père et fait passer son crime pour un suicide

3609

Un crime bien morbide. Un quarantenaire a tué son père dans la région de Taza et a tenté de dissimuler son crime en accrochant le cadavre du défunt à un arbre dans l’objectif de duper les autorités.

Les éléments d’enquête indiquent que le mis en cause est un toxicomane disposant d’un long casier judiciaire. Selon Al Akhbar dans son édition du 26 octobre, le quarantenaire aurait été déjà inculpé dans des affaires de violences familiales à l’encontre de ses parents. Ce dernier leur demandait de l’argent afin de nourrir son addiction aux drogues. Après un désaccord avec son géniteur de 80 ans, le quarantenaire aurait finalement tué son père et tenté de dissimuler son crime, précise le quotidien.

Une fois dépêchés sur les lieux, les éléments de la Gendarmerie royale ont remarqué la présence de trace de violences corporelles importantes sur le cadavre du défunt. L’ensemble de la famille du défunt a été convoqué par la suite afin de déterminer les circonstances du «suicide» simulé. selon la même source, le mis en cause a tenté de faire porter le chapeau à sa sœur dans un premier temps, avant d’avouer son acte odieux.