Des lycéens français volent au secours d’un internat au Maroc

Deux lycées français se sont lancés dans la mission noble de rénover l’internat en très mauvais état du lycée Ibn Zohr d’Ouezzane, près de Chefchaouen.

Le Lycée Guynemer et le Lycée automobile et transport de Grande-Synthe ont décidé de rénover l’internat délabré du lycée Ibn Zohr d’Ouezzane. Pour ce faire, les deux établissements d’enseignement professionnel français ont réuni leurs compétences pour construire 50 lits, 50 armoires, quelques cloisons et un chauffe-eau solaire, qu’il vont transporter au royaume dans des semi-remorques. Les travaux de rénovation débuteront le 19 juin pour prendre fin le 7 juillet.

Le défi des lycéens français était de taille. Selon le directeur de l’un des lycées français, l’internat du lycée Ibn Zohr était dans un état lamentable: « l’internat manquait de lits. Certains élèves dormaient avec une paillasse. Les sanitaires n’étaient plus utilisables et seules quelques douches fonctionnaient encore… ».Mais, les élèves du lycée Guynemer et du Lycée automobile et transport de Grande-Synthe ont déjà participé à un projet similaire, et ne sont donc pas en terrain inconnu.

Néanmoins, la rénovation complète de l’internat nécessite quatre opérations de ce genre, avec quatre promotions différentes donc.