Settat: une patiente « expulsée » d’un hôpital, le ministère s’explique

2660

La vidéo d’une patiente allongée par terre devant une ambulance à la sortie de l’hôpital Hassan II de Settat a fait le tour du Web. Selon les informations diffusées sur les réseaux sociaux, l’hôpital aurait refusé de soigner la jeune femme malade du cœur. Une information que la délégation du ministère de la Santé dément fermement.

La délégation du ministère de la Santé vient de publier un communiqué à travers lequel elle dément les informations circulant sur le Net, qui affirment que l’hôpital Hassan II de Settat aurait refusé de soigner une patiente malade du cœur, et l’aurait abandonnée devant une ambulance à la sortie de l’hôpital.

Selon le communiqué, la jeune femme aurait tenté de suivre son mari emmené par la police, après que ce dernier a refusé de quitter la chambre d’hôpital où elle était soignée.

Les agents de sécurité seraient alors intervenus pour l’empêcher de quitter sa chambre d’hôpital, mais cette dernière aurait refusé de revenir dans sa chambre et est tombée devant l’ambulance à la sortie de l’hôpital. Un de ses proches aurait alors saisi l’occasion pour la filmer et diffuser des propos « diffamatoires et erronés, ne relatant aucunement ce qui se serait réellement passé à l’hôpital », précise un communiqué publié par la Délégation provinciale du ministère de la Santé à Settat.