Salé: dénouement dans l’affaire de la disparition d’une adolescente

4600

La disparition d’une adolescente à Salé avait suscité une vive inquiétude. La piste du kidnapping a été envisagée, avant qu’il ne s’avère que le jeune fille était partie en escapade amoureuse à Ifran avec son amant.

L’adolescente avait appelé son père, deux jours après sa «disparition», pour lui dire que ses ravisseurs, qui l’ont kidnappée dans la soirée du 26 septembre, l’avaient remise en liberté au niveau de la gare routière Kamra à Rabat.

Selon Al Akhbar dans son édition du 30 septembre au 1er octobre, la «victime» de l’enlèvement était en parfaite santé et ne présentait aucun signe de violence ou de maltraitance, chose qui a attiré la suspicion des enquêteurs.

Suite à l’interrogatoire, l’adolescente de 18 ans a révélé que son enlèvement était factice, et qu’elle était partie, de plein gré, en compagnie de son amant de 27 ans à Ifran, afin de passer un moment d’intimité. Elle a indiqué que l’histoire du kidnapping lui était venue de peur de la réaction de son père vis-à-vis de sa relation avec le jeune homme.