Régies eau-électricité: grosse opération de contrôle de la facturation

Les régies de distribution d’eau et d’électricité sont dans le viseur du Parlement, notamment la facturation de leur service et de la consommation des citoyens.

Selon une information rapportée par Al Massae dans son édition du 22 avril, une commission parlementaire composée de plusieurs équipes commencera à auditer les régies de distribution d’eau et d’électricité de plusieurs villes marocaines.

En effet, les plaintes se sont multipliées ces derniers temps plusieurs consommateurs ont déclaré avoir reçu des factures dont les montants étaient quintuplés par rapport à leur consommation de l’année dernière sans compter des retours d’entreprises qui ont également reçus des factures faramineuses alors qu’elles étaient en télétravail à cause des mesures sanitaires pour la lutte contre la pandémie.

 

Lire aussi: L’ONEE ouvre une enquête interne sur les factures d’eau et d’électricité élevées

 

Le but de cette enquête est donc de vérifier la procédure de facturation et sa conformité, vérifier les dettes des régies et leurs ressources financières ainsi que s’assurer du niveau de financement des investissements, notamment ceux en relation avec l’assainissement et le drainage des eaux de pluie. La commission mettra également la lumière sur les liens entre l’Office national d’eau et d’électricité et ces régies.

Les députés débuteront leur mission par la Redal en début du mois prochain rapporte le quotidien arabophone qui précise que ces réunions font suite à d’autres tenues avec les responsables d’Amendis et de Lydec. Ces derniers devront d’ailleurs être convoqués bientôt au Parlement afin d’être écoutés dans l’affaire de la hausse des prix des factures d’eau et d’électricité.