Réduction de peine pour l’activiste belgo-marocain Wafi Kajoua

L'activiste Wafi Kajoua lors d'une manifestation pro-Hirak devant le parlement européen à Strasbourg, France (Image FB)

La Cour d’appel de Nador a réduit la peine de l’activiste belgo-marocain, Wafi Kajoua, à 8 mois de prison.  Il a été condamné en juin dernier à un an de prison pour atteinte à la sûreté de l’état, incitation à la rébellion et atteinte à l’intégrité territoriale du royaume. 

Selon la Vanguardia, après le procès en première instance, une source de la défense de Kajoua a expliqué que le parquet s’était basé sur dix commentaires postés par Wafi, sur le réseau social, Facebook pour fonder les accusations.

Pour rappel, Kajoua a été arrêté le 9 juin par la police marocaine au poste-frontière entre l’enclave espagnole de Melilla et la province de Nador, alors qu’il se rendait dans au Maroc.