Ramadan: 23 t de denrées alimentaires impropres à la consommation détruites

67

Les commissions locales de contrôle ont procédé, au cours des cinq premiers jours de ramadan, à la saisie et la destruction de 23 tonnes de produits alimentaires impropres à la consommation.

Parmi les denrées détruites, on retrouve des dattes et des fruits secs (4 tonnes), des boissons et des jus (4,5 tonnes) et d’autres denrées alimentaires parmi les plus consommées au cours du mois sacré (7,3 tonnes).

Selon un communiqué du ministère des Affaires générales et de la Gouvernance publié à l’issue de la réunion, jeudi à Rabat, de la commission interministérielle chargée du contrôle, du suivi des prix et de la situation d’approvisionnement du marché national, les commissions locales de contrôle de la qualité ont effectué des opérations de contrôle sur 9.920 points de vente.

Ces opérations se sont soldées par 628 contraventions en matière de prix et de qualité des denrées alimentaires, de même qu’elles ont pris toutes les mesures juridiques et administratives contre les contrevenants.

Concernant l’approvisionnement des marchés en denrées alimentaires, la commission mixte de contrôle a, après avoir passé en revue les rapports reçus par les différentes préfectures et provinces du Royaume, enregistré avec satisfaction la quantité suffisante de ces produits dans les marchés nationaux.

La commission a également enregistré une stabilité dans les prix de la majorité des denrées alimentaires au niveau national, à l’exception des pois chiche et des tomates, qui connaissent une demande croissante au début du mois sacré.

Aussi, et dans le but de préserver la santé, la sécurité du consommateur et son pouvoir d’achat en contrôlant et réprimant tous les contrevenants, le ministère a mis à la disposition de l’ensemble des citoyens des numéros (05.37.68.73.00/08) pour dénoncer toute transgression relative aux prix ou de la qualité des denrées alimentaires, a ajouté la même source.