H24Info est un produit du groupe

    GEOMEDIA est l’un des groupes-médias les plus importants au Maroc avec 3 titres majeurs (Print et Web):

    Crée en 2013, H24Info s’est imposé comme le support-média francophone de référence auprès de lecteurs en quête d’une information fiable et instantanée sur le canal digital. H24 Info enregistre plus de 30 Millions de visites annuelles.

    Numéro dépôt légal : ص 2018/22

    Le procès de médecins impliqués dans des avortements clandestins s’est ouvert ce vendredi 4 août 2017 au tribunal de première instance de Rabat, rapporte Assabah. 

    Trois médecins sont poursuivis dans cette affaire présentée devant le tribunal de première instance de Rabat ce vendredi: un gynécologue qui travaille au centre hospitalier régional de Rachidia et un anesthésiste.

    Un troisième médecin devrait être entendu par le parquet général une fois de retour de vacances en France.

    Ce dernier intéresse particulièrement la justice, car c’est dans son cabinet situé dans le quartier Yaacoub Mansour que les deux premiers médecins ont été arrêtés en flagrant délit. Ils tentaient alors de faire avorter une jeune femme accompagnée par son amant, rapporte vendredi le journal Assabah.

    Citant des sources proches de l’enquête, le quotidien indique qu’une proxénète est également poursuivie dans cette affaire. Elle était chargée d’orienter de jeunes femmes tombées enceintes et pour la plupart des prostituées, vers le cabinet afin de les faire avorter alors que les conditions sanitaires étaient très mauvaises.

    Les mêmes sources ont également fait état de la saisie par la police judiciaire d’une liste mentionnant les noms de huit femmes suspectées d’avoir avorté. Des noms qui devaient être évoqués lors de la séance de procès afin de s’assurer si ces femmes ont effectivement subi des opérations d’interruption de grossesse ou non.

    Share.

    Comments are closed.