Rabat: enquête sur un drone « mexicain » qui a survolé le palais royal

24253

Les divers services sécuritaires de Rabat sont en alerte maximale depuis dimanche 17 décembre après qu’un drone planant au-dessus du palais royal et de différents sites sensibles de la capitale a été détecté.

Selon le journal Assabah, la police judiciaire a été avertie qu’un engin survolait la cour constitutionnelle, ainsi que des locaux militaires et sécuritaires. A cet effet, des unités de police ont été dépêchées pour interpeller trois Mexicains, dont une fille, qui téléguidaient le drone. Après avoir interpellé les prévenus qui étaient en visite touristique à la mosquée Sounna, les autorités sont parvenues à capturer le drone et ont ouvert une enquête pour connaître les circonstances de l’incident.

Selon la même source, l’appareil et ses commandes de pilotage ont été saisis par la police technique et scientifique afin de vérifier leurs données et s’assurer le drone n’a pas capturé des photos ou vidéos du palais royal ou de sites sensibles.

En lien avec cette affaire, le quotidien relève que la brigade judiciaire approfondit une enquête pour savoir comment cet engin a pu être introduit au Maroc via un aéroport national. Et ce, malgré les consignes données depuis deux ans aux divers responsables du contrôle des frontières aussi bien dans les aéroports que dans les ports afin d’interdire l’introduction des drones au Maroc.