Quatre nouveau-nés décèdent en une journée dans un hôpital à Essaouira

1932

Le ministère de la Santé a réagi aux informations publiées mardi par certains médias, selon lesquelles cinq nouveau-nés sont décédés dans la même journée à l’hôpital provincial d’Essaouira.

Dans un communiqué publié ce mercredi 13 décembre, le ministère de Santé précise qu’il ne s’agit pas de cinq, mais de quatre décès, tous survenus le 7 décembre dernier. Le premier concerne un bébé prématuré qui a été reçu en service de pédiatrie dans un état critique après avoir reçu des soins traditionnels chez une « ferraga » (guérisseuse traditionnelle). Le nourrisson n’a pu être sauvé, car il avait ingéré des substances toxiques et aussi à cause de son poids très faible.

Les deuxième et troisième bébés, des jumeaux prématurés venus au monde au service maternité de l’hôpital, sont décédés malgré les tentatives de réanimation, et ce, à cause de leur gestation qui n’a pas dépassé 5 mois, continue la même source.

Quant au quatrième décès, il concerne un bébé jumeau né avec son frère lors du transfert de leur mère à l’hôpital. « Bien que les deux jumeaux ont reçu les soins nécessaires, l’un est décédé alors que le deuxième a été sauvé, il est actuellement dans un état stable », souligne le ministère.