Prison de Meknès: un détenu dangereux succombe à ses blessures par balles

1999

Le prisonnier surnommé Anza, connu pour être très dangereux, s’est attaqué, vers 10h15, au chef de quartier et à un groupe de gardiens, au moment de la sortie pour la promenade. Son objectif: prendre un des fonctionnaires en otage.

Anza aurait causé des blessures profondes au chef de quartier avec des blocs de pierre qu’il a extrait du mur de sa cellule. Il aurait par la suite agressé d’autres fonctionnaires de la prison, avant qu’un membre du staff pénitencier ne lui tire dessus aux jambes pour le maitriser.

Des éléments de la Gendarmerie royale se sont rendus sur place pour établir leur constat. Le prisonnier a été transféré aux urgences de l’hôpital Mohammed V vers midi, tout comme les fonctionnaires blessés.

Malgré les efforts du corps médical, le détenu a rendu l’âme vers 13h05.

Anza avait été condamné dans plusieurs affaires d’homicide volontaire et de tentative d’homicide, à des sentences allant de la perpétuité à la peine capitale. Il avait déjà tué un policier au sein du tribunal, durant son procès, ainsi qu’un fonctionnaire de la prison locale à Kénitra. Par ailleurs, il était l’auteur d’une tentative d’évasion de la prison centrale Moul Lbergui à Safi, qui a été avortée à la dernière minute.