Pays-Bas: une série documentaire donne la voix aux homosexuels marocains

270
©DR

Dans la série documentaire « Familie, geloof en hoop », quatre homosexuels marocains témoignent des difficultés qu’ils rencontrent à cause de leur orientation sexuelle.

L’un d’eux en particulier, nommé Nassiri, s’est confié site néerlandais Gay.nl. Pour lui, les nombreuses incertitudes sur l’homosexualité dans l’islam ne justifient pas son dénigrement. «Les gens interprètent mal les textes du Coran. Ils devraient faire des recherches pour savoir de quoi ils parlent», insiste-t-il.

Nassiri ajoute avoir mis 25 ans pour accepter son homosexualité. «Je me suis toujours menti à moi-même et n’ai pas été honnête avec mon entourage», explique-t-il avant de souligner que ces années étaient caractérisées par «la solitude, la dépression, un gros burn-out et l’envie de mettre fin à ses jours».

Le Marocain explique par ailleurs qu’il trouve «affreux» de voir des Marocains lutter contre leur homosexualité. «Je ne demanderai jamais à quelqu’un d’avouer ses préférences sexuelles, chacun met le temps qu’il lui faut pour ça, mais j’aide à rendre le sujet discutable», souligne celui qui dit être aujourd’hui libéré des réactions de la communauté et de la pression sociale. L’homme est par ailleurs en train de monter «Pink Marrakech», une plateforme destiné aux jeunes homosexuels.