Ouarzazate: des lots de charcuteries saisis après le décès d’une fillette

214

Des lots de charcuteries produites par une grande enseigne ont été retirés de la commercialisation après le décès lundi d’une fille de 6 ans à l’hôpital provincial de Ouarzazate.

Trois membres d’une même famille ont été victimes, dimanche, d’une grave intoxication alimentaire à Ouarzazate. Cet incident a coûté la vie à une fille âgée de 6 ans, lundi à l’hôpital provincial de Ouarzazate. Pour sa part, la mère, 30ans, hospitalisée actuellement à Marrakech est toujours dans un état critique alors que sa fille, âgée de dix ans, est dans un état stable, a indiqué, mercredi, un communiqué conjoint du ministère de la santé et de l’Office national de la Sécurité Sanitaire des produits Alimentaires.

A l’issue de ce drame, une cellule de veille sanitaire a lancé une enquête pour examiner les aliments consommés par la famille et mener des investigations dans des unités de production suspectées.

La même source, précise qu’à l’issue de ces investigations, des produits alimentaires ont été suspendus de la commercialisation et saisis du marché. Et selon le journal Al Massae du jeudi 8 juin, le produit incriminé n’est autre que la charcuterie produite le 17 mai dernier par une grande enseigne et dont la date de péremption été prévue le 17 juin.