Œufs contaminés au Fipronil: l’ONSSA réagit

937

L’Office National de Sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) vient de réagir à l’affaire des œufs de consommation contaminés en Europe par un insecticide (Fipronil).

«Nous tenons à rassurer le consommateur de la qualité et la salubrité des œufs mis sur le marché national».

C’est en ces termes que l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) vient de réagir à l’affaire des œufs de consommation contaminés en Europe par  un insecticide (Fipronil).

Dans un communiqué publié mercredi 9 août 2017, l’Office précise que le Maroc n’importe pas des œufs de consommation, à l’exception de faibles quantités importées durant le ramadan 2016 suite à l’apparition au Maroc de la grippe aviaire faiblement pathogène (H9N2).

La même source ajoute que la production nationale en œufs de consommation est d’environ 5 milliards d’unités et couvre tous les besoins des consommateurs marocains, voire même l’exportation vers certains pays d’Afrique.

«Au Maroc, aucun produit à base de Fipronil n’est homologué ni en agriculture ni chez les animaux domestiques dont les produits sont destinés à la consommation humaine, entre autres chez les volailles», précise l’ONSSA.

Selon la même source, cette molécule est autorisée au Maroc seulement chez les chiens et chats en tant que médicament vétérinaire pour le traitement des parasites externes.

Ainsi les autorités marocaines assurent qu’il n’y a pas lieu de s’inquiéter au niveau national par rapport à ce problème qui a poussé certains pays européens, notamment les Pays-Bas, à retirer du circuit de commercialisation des œufs contaminés par cette molécule.

Cette dernière est interdite pour le traitement des animaux dont les produits sont destinés à la chaîne alimentaire. En effet, selon l’Organisation mondiale de la Santé, le Fipronil est considéré comme «modérément toxique» pour l’Homme.