Salé: mise en détention du « gendarme » des assurances maladie et d’un journaliste pour corruption

334

Le juge d’instruction près la Cour d’Appel à Rabat a décidé, samedi, la mise en détention du DG de l’ANAM et d’un ancien journaliste de la première chaine nationale pour leur implication présumée dans une affaire de corruption.

Le directeur général de l’Agence nationale de l’assurance maladie (ANAM), Hazim Jilali et un ancien journaliste de la première chaîne de la télévision nationale seront mis en détention à la prison locale de Salé pour leur implication présumée dans une affaire de corruption.

C’est ce qu’a décidé, samedi, le juge d’instruction près la Cour d’Appel à Rabat, a-t-on appris dimanche soir auprès d’une source judiciaire.

La brigade nationale de la police judiciaire avait auparavant déféré les mis en cause devant le procureur général du roi.

De sources concordantes, les mis en cause ont été arrêtés jeudi dernier en flagrant délit alors qu’ils s’apprêtaient à recevoir un pot de vin d’une valeur de 400 000 dirhams.

A noter que l’Agence nationale de l’assurance maladie a pour mission d’assurer l’encadrement technique de l’assurance maladie obligatoire de base et de veiller à la mise en place des outils de régulation du système dans le respect des lois en vigueur dans le secteur.