Des mineurs marocains profitent de la Feria de Sebta pour migrer en Espagne

1369
image d'archive

Dans le préside occupé Sebta, la foire a ouvert ses portes du 31 juillet au 5 août, sauf que les forains retardent leur départ au 9 août. La raison: une migration en masse des clandestins de Sebta.

Les autorités ont l’habitude de cet évènement, les camions et les caravanes deviennent un moyen de passage des clandestins pour l’Espagne. Cette année, ce sont 337 véhicules de la foire qui ont été contrôlés et plusieurs clandestins arrêtés.

Selon des données officielles espagnoles, 31 % des migrants arrêtés sont des mineurs marocains. Sur les 82 arrestations, 26 sont mineurs, 40 sont Marocains, 15 sont Algériens et un seul est Guinéen.

Algériens Guinéens résident dans le centre de séjour temporaire pour immigrés, leurs agissements ont été signalés au centre. Les Marocains quant à eux ont été expulsés vers le Maroc et les mineurs ont été conduits à la «Esperanza», un centre pour mineur.