Les autorités de Rabat interdisent une manifestation en faveur de la cause palestinienne

2349

Une manifestation prévue ce mardi 30 mars à Rabat par le Front marocain pour le soutien de la Palestine et contre la normalisation vient d’être interdite par les autorités locales.

Après l’interdiction d’une manifestation organisée par les infirmières et infirmiers diplômés de l’État, les autorités locales de la région de Rabat-Salé-Kénitra viennent d’interdire une autre à laquelle appelait le Front marocain pour le soutien de la Palestine et contre la normalisation.

Prévu ce mardi 30 mars à 17h devant le siège du Parlement, l’événement n’a pas été autorisé par les autorités qui ont publié un communiqué en ce sens.

On peut notamment y lire que « tout rassemblement ou réunion sur la voie publique est strictement interdit » et ce dans le cadre des mesures préventives prises par le gouvernement afin de lutter contre la pandémie du covid-19, surtout après l’apparition de nouveaux variants.

Pour rappel, les Palestiniens commémorent, ce mardi, le 45e anniversaire de la Journée de la terre, qui rappelle le massacre de Sakhnin (à une vingtaine de kilomètres au nord de Nazareth). Une commémoration qui intervient dans un contexte d’escalade de la politique de colonisation israélienne et de spoliation des terres palestiniennes.

Aujourd’hui encore, cette politique de répression et de confiscation continue. Le tiers du peuple palestinien vit sous une occupation militaire brutale en Cisjordanie, à Al-Qods et dans la bande de Gaza, tandis que la moitié de la population continue de vivre à l’extérieur de la Palestine en tant que réfugiés.