Vidéo. Laylat Al Qadr: le roi Mohammed VI préside une veillée religieuse à Casablanca

172

Le roi Mohammed VI a présidé mercredi soir à la Mosquée Hassan II à Casablanca, une veillée religieuse en commémoration de Laylat Al-Qadr.

Après les prières d’Al-Icha et des Taraouih, des versets du Saint Coran ont été récités par l’enfant Ezzoubir El Ghouzi (13 ans, originaire de la ville de Casablanca), lauréat du Prix national Mohammed VI de mémorisation, de déclamation et de psalmodie du Saint Coran.

Par la suite, le professeur Mohamed Ghazali Jakni, Alem de la République de Guinée Conakry, a prononcé devant le souverain une allocution au nom des ouléma ayant participé aux causeries religieuses du mois sacré de Ramadan 1438, dans laquelle il a exprimé ses vifs remerciements et sa profonde gratitude au roi pour l’accueil et l’hospitalité réservés aux ouléma africains.

Il a saisi cette occasion pour saluer la création par le souverain de la Fondation Mohammed VI des ouléma africains en vue d’unifier les efforts des ouléma du Maroc et des autres pays africains au service de l’Islam.
Le souverain a, par la suite, remis les Prix Mohammed VI « Ahl Al-Qurâan » et « Ahl Al-Hadith », respectivement à El Aouni Ezzaouia, Imam à la mosquée Al Fath à Skhirat, et à Mohamed Tabarani, professeur des sciences coraniques à l’Université Cadi Ayyad à Marrakech.

Le roi, Amir Al-Mouminine, a également remis le Prix Mohammed VI des écoles coraniques dans ses trois catégories à Hassan Baâzza, de l’école coranique de la mosquée Imam Malik Ibn Anass à Drarga à Agadir (Prix de la méthodologie d’apprentissage), à Ayyad Fanadi, de l’école coranique Imam Nafii de la medersa Sidi Ahmed Essouabi à Chtouka Ait Baha (Prix du rendement), et à Idriss Laaroussi, de l’école coranique Sidi Mohamed Lahmar à Ouelad Mensour à kénitra (Prix de la gestion).

Le souverain a ensuite remis le Prix Mohammed VI pour le Adhan et le Tahlil, créé sur Hautes Instructions du roi, Amir Al-Mouminine, dans ses deux catégories, respectivement à Mohamed Rafik de Casablanca (Prix de l’excellence) et à Ahmed Fattah de Tinghir (Prix honorifique).

https://youtu.be/P6lfX2HaMNk