La Légion d'honneur française décernée à Amina Bouayach et Amina Lotfi

à 9:30
Amina Bouayach. DR

Militantes engagées dans la défense de la cause de la femme et des libertés, Amina Bouayach et amina Lotfi ont été décorées, lundi soir à Rabat, des insignes de "Chevalier de l'Ordre National la Légion d'Honneur" de la République française, pour leurs parcours et actions en faveur de la promotion des droits humain.

Charles Fries, ambassadeur de France au Maroc, a salué le courage et le combat multiforme mené avec ténacité depuis des années par ces militantes pour la liberté et la lutte contre toutes formes d'injustice. Amina Bouayach, première femme à être élue à la tête de l'Organisation marocaine des droits de l'Homme (OMDH) en 2006, et actuelle secrétaire générale de la Fédération internationale des droits humains (FIDH), a déclaré que cette distinction était "une reconnaissance pour les défenseurs des droits de l'Homme qui ont su agir dans des moments difficiles et trouver des pistes de transition démocratique pour la consécration des droits humains universels".

De son côté, Amina Lotfi, présidente de l'Association démocratique des femmes du Maroc (ADFM) entre 2010 et 2013 et coordinatrice du programme gouvernance publique et égalité de genre au Maroc à l'ONU femmes, s'est dite émue par la distinction française qui constitue une gratification du mouvement féministe marocain qui, depuis la décennie 1980, œuvre pour la promotion et la protection des droits de la femme.
Notons enfin que la cérémonie de remise des distinctions, organisée à la résidence de l'ambassadeur de France au Maroc, a été marquée par la présence de plusieurs personnalités du monde politique, diplomatique, économique et du tissu associatif.