Khouribga: l'élève violentée retire la plainte contre son professeur

3873

L’élève violentée par son professeur au lycée Imam Malik à Khouribga a décidé de retirer sa plainte après une réunion de réconciliation qui a duré trois heures.
D’après le journaliste Mohammed Sekkoum, qui a pris part à la réunion de réconciliation, l’élève violentée par son professeur de mathématiques a décidé de retirer sa plainte et s’est déclarée « bouleversée par la situation actuelle de son professeur ». Ce dernier est en détention provisoire depuis le mardi 22 mai.
La même source a également affirmé que l’état psychique de l’élève s’est dégradé suite aux nombreux messages haineux reçus de la part de nombreux internautes qui se sont acharnés sur elle depuis la diffusion de la vidéo sur les réseaux sociaux.

##خبر_سار علما بأنه تم قبل قليل عقد #الصلح و #تنازل_التلميذة لفائدة #استاذهاقام مجموعة من الفاعلين اعلاميين ونقابيين…

Publiée par ‎عبدالعالي الرامي‎ sur Mercredi 23 mai 2018

Rappelons que de nombreux élèves du collège Imam Malik , où a eu lieu l’incident, ont eux aussi pris le parti du professeur. Ils ont, même, organisé des manifestations avant hier mardi 22 mai, devant le tribunal de première instance de Khouribga appelant à la libération de l’enseignant tout en scandant des slogans insultants envers la fille violentée.
Lire aussi: Khouribga: manifestation de soutien pour le professeur qui avait frappé son élève
Le professeur, âgé de 57 ans, a été arrêté après qu’une vidéo le montrant frappant et insultant une élève en plein cours est devenue virale. Le lendemain de la diffusion très large de cette vidéo, le ministère de l’Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique avait suspendu le professeur tout en dépêchant une commission éducative pour enquêter sur l’incident.