Fès: la Direction de la prison de Ras El Ma dément une grève de la faim de détenus

.DR

La Direction de la prison locale de Ras El Ma à Fès a qualifié d »‘infondées » des informations publiées par certains sites électroniques et sur certains réseaux sociaux concernant une grève de la faim, observée par des détenus dans des affaires d’extrémisme et de terrorisme dans cet établissement pénitentiaire.

« Les propos de certaines parties suspectes au sujet de l’entrée en grève de la faim de ces détenus sont dénués de tout fondement, car ces parties, qui prétendent être des défenseurs des droits et des intérêts de cette catégorie de détenus, ont pris l’habitude de disséminer une collection de mensonges et d’allégations afin de porter préjudice à l’administration pénitentiaire et de la réinsertion », a indiqué l’administration de la prison dans une mise au point publiée vendredi.

 

Lire aussi. Prison de Ouarzazate: démenti de la DGPAR sur l’absence de soins et les retards de repas

« Le 29 avril 2020, 12 détenus de cet établissement dans le cadre d’affaires d’extrémisme et de terrorisme ont semé le chaos et jeté leurs repas dans le couloir du quartier, exigeant de bénéficier de privilèges indus, tels que le maintien des portes des cellules ouvertes toute la journée, l’augmentation de la durée de la promenade et de l’utilisation du téléphone et l’accès à la boutique de l’établissement sans se soumettre au programme d’achats spécifié par l’administration », a ajouté la même source.

Après avoir pris les mesures disciplinaires appropriées à leur encontre, plusieurs d’entre eux ont présenté leurs excuses à la direction de l’établissement et se sont engagés à ne pas répéter ces comportements irresponsables qui portent atteinte à la sécurité de l’institution, ce qui a incité l’administration à lever ces sanctions disciplinaires », conclut le communiqué.