Fès: des habitants d’une résidence en colère contre les clients d’un cabaret

5285

Les habitants d’une résidence de luxe à Fès ont porté plainte contre le propriétaire d’un cabaret. Ils pointe du doigt les comportements des clients qui portent atteinte à la moral et au bien-être des riverains.

Sexe, drogues, violences et soirées arrosées, tel est le contenu d’une plainte déposée par les habitants de la résidence Nekkaz à Fès le 25 septembre. Ils se plaignent des comportements jugés immoraux qui ont lieu chaque soir dans un cabaret avoisinant. Selon Al Akhbar dans son édition à paraître le 29 septembre, les riverains auraient tenté de résoudre le litige à l’amiable avec le propriétaire de l’établissement, mais sans y parvenir.

Selon les plaignants, l’un des incidents les plus récents mettant en danger leur sécurité remonte à la nuit du 23 au 24 septembre dernier, lorsqu’un « chauffard » de l’établissement qui conduisait en état d’ébriété a renversé un des habitants de la résidence, avant de prendre la fuite. A cela s’ajoute que les résidents ont indiqué que les visiteurs de l’établissement s’adonnent à des actes sexuels à bord de leurs véhicules, ainsi que des bagarres à l’arme blanche.

Le propriétaire du cabaret a pour sa part tout nié, indiquant qu’il a même installé un système d’insonorisation pour atténuer le bruit de son établissement. Les autorités compétentes sont en train d’enquêter sur cette affaire avant de prendre une décision qui puisse rendre justice aux citoyens.