Etat d’alerte maximal dans le sud après l’agression d’un colonel à Dakhla

10803

L’ensemble du corps militaire, la Gendarmerie royale ainsi que la police des régions du sud du royaume sont en état d’alerte après l’agression et le vol d’un véhicule appartenant à un colonel à Dakhla non loin de la zone militaire de la ville.

Des individus cagoulés et armés de sabres ont réussi à détourner un véhicule de l’armée de type 4×4 à bord duquel se trouvait le colonel stationné dans la base militaire de Dakhla. Selon Al Massae dans son édition à paraître le 13 septembre, cette agression à l’encontre du corps militaire ne serait pas la première. En effet, un soldat aurait été agressé à l’arme blanche non loin de la base de la ville en août dernier.

Cette situation a ainsi poussé l’ensemble du corps militaire, la Gendarmerie royale ainsi que la police à renforcer leur coopération afin de mettre fin à ces actes ciblant des zones stratégiques dans les régions du sud.

Selon les premiers éléments de l’enquête menée par la DGSN, ces agressions seraient menées par des réseaux de trafic de cigarettes et de drogues opérant à l’international.