Espagne. Arrestation d’un Marocain accusé du meurtre d'une politicienne allemande

4415

Sophie Loesche, une jeune militante socialiste allemande a été retrouvée morte en Espagne, huit jours après sa disparition. La police espagnole a arrêté un citoyen marocain, accusé de l’avoir violé et assassiné.
Le corps de Sophie Loesche, 28 ans, jeune militante du SPD (le parti socialiste allemand), a été retrouvé morte en Espagne. Sa famille n’avait aucune nouvelle d’elle pendant près de huit jours.
La jeune fille faisait de l’auto-stop depuis l’aéroport de Leipzig jusqu’à sa ville natale en Bavière avant de disparaître. Inquiète de sa disparition, sa famille avait alerté la police qui a émis un mandat de recherche international et l’attention des enquêteurs s’était focalisée sur l’Espagne.
Après une enquêté minutieuse, la police espagnole a annoncé qu’une unité de la garde civile a arrêté vendredi un individu d’origine marocaine soupçonné d’avoir assassiné la jeune femme dont le corps présentait des signes de violences qui laissent croire que la victime a été du violée et violemment tuée.
Selon les premiers éléments de l’enquête, la jeune femme est montée dans le camion qui se rendait à Nuremberg, près de sa destination. Avant de partir, elle a envoyé un texto à un ami avec la plaque d’immatriculation du camion, ce qui a permis d’identifier l’accusé, un marocain de 41 ans, dénommé Boujemaa L.  L’homme s’est arrêté pendant deux heures sur une aire de stationnement, selon ses coordonnés GPS. Entre-temps, il s’était débarrassé du corps en Andalousie, avant de prendre la direction du Maroc.