El Jadida: 20 ans de prison pour avoir tué sa femme et falsifié le permis d’inhumation

12360

Un employé du complexe chimique de Jorf Lasfar à El-Jadida a été condamné à 20 ans de prison, dans la soirée du 12 décembre, pour le meurtre de son épouse ainsi que la falsification du permis d’inhumation de la défunte.

Le meurtrier a battu violemment sa femme jusqu’à ce que mort s’ensuive. La cause: elle avait refusé d’avoir des rapports sexuels avec son mari, ce qui a mis ce dernier hors de lui, rapporte Al Akhbar dans son édition à paraître le 14 décembre.

Selon la même source, l’homme a été condamné à 20 ans de prison ferme par le tribunal de Première Instance d’El-Jadida pour coups et blessures sans intention de donner la mort.

Pour sa part, un fonctionnaire de la commune a été condamné à 3 mois de prison pour avoir délivré une autorisation d’inhumation au mis en cause, contre la somme de 200 dirhams.

L’imposture sera dévoilée grâce à la vigilance d’une femme chargée d’assurer la toilette mortuaire à la défunte. « La laveuse » refusera d’accomplir sa tâche après avoir découvert des bleus sur la dépouille. Elle alertera ainsi les éléments de la police qui, après enquête, procéderont à l’arrestation d’autres personnes impliquées, notamment un médecin et une infirmière pour n’avoir pas dénoncé le coupable. En effet, le meurtrier les avait fait venir à son domicile afin qu’ils soignent sa femme, mais le médecin et son assistante finiront par constater le décès et repartir comme si de rien n’était.