DGSN: arrestation d’un français d’origine algérienne recherché par Interpol

Un ressortissant français d’origine algérienne a été arrêté, dans la soirée du 10 janvier au sein du royaume, suite à une collaboration entre la Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ), de la Direction générale de surveillance du territoire (DGST), Interpol et la Direction générale de la sureté nationale (DGSN)
Le suspect faisait l’objet d’un mandat d’arrêt international émis à son encontre par un juge français pour son implication dans une affaire de tentative d’assassinat et formation d’un réseau criminel s’activant dans le domaine de trafic de drogues et de stupéfiants.
Interpol avait diffusé auprès de l’ensemble des pays membres un mandat d’arrêt international émis par les autorités judiciaires françaises à l’encontre de l’intéressé (35 ans) soupçonné d’être impliqué dans ces crimes en 2016.
Les recherches menées par les éléments de la BNPJ dans le cadre de cette affaire ont permis l’arrestation de l’intéressé en possession d’un permis de conduire et d’un passeport français falsifié portant sa photo personnelle, mais des données d’identification au nom d’une autre personne.
Le mis en cause a été placé en garde vue à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet général compétent pour déterminer les circonstances de sa possession de ces documents officiels et de leur utilisation, en attendant que la procédure de son extradition soit engagée conformément aux textes juridiques et aux conventions bilatérales et multilatérales signées par le Royaume du Maroc.
L’arrestation de l’intéressé intervient dans le sillage du renforcement des mécanismes de la coopération sécuritaire internationale visant à lutter contre toutes les formes du crime organisé transfrontalier.