Destruction de 95 tonnes de denrées alimentaires impropres à la consommation depuis le début de Ramadan

62

Les opérations de contrôle de la qualité des produits alimentaires effectuées par les commissions mixtes au niveau national depuis le début du mois sacré de Ramadan ont abouti à la saisie et la destruction de 95 tonnes (T) de produits impropres à la consommation.

Il s’agit de 25 T de viandes et poissons, 20 T de farine et dérivés, 8 T de boissons et jus, 8 T de lait et produits laitiers, 7 T de dattes et fruits secs ainsi que 27 T d’autres produits à grande consommation (épices, chebbakia, conserves, miel et confiture, fruits et légumes, huiles…), indique le ministère des Affaires générales et de la Gouvernance dans un communiqué.

Les commissions mixtes de contrôle, présidées par les walis et gouverneurs, ont effectué 40.000 interventions et réalisé 2.367 procès verbaux en matière de contrôle des prix et de la qualité, précise le communiqué publié à l’issue de la 3ème réunion de la commission interministérielle chargée du contrôle, du suivi des prix et de la situation d’approvisionnement du marché national, tenue jeudi à Rabat.

Par ailleurs, la commission fait état d’une baisse relative dans les prix de la majorité des denrées alimentaires au cours des 20 premiers jours de Ramadan par rapport au début de ce mois béni, souligne le communiqué, notant que ces baisses ont concerné notamment le prix des tomates qui a reculé de près de 7%.

La commission, et sur la base des rapports reçus par les différentes préfectures du Royaume, a relevé avec satisfaction que l’offre de l’ensemble des produits à forte consommation dépasse largement la demande sur les marchés nationaux, ajoute la même source.