Découverte du corps pendu d’un gendarme à Kénitra

Les éléments de la Gendarmerie royale relevant de la région de Kénitra ont découvert le corps sans vie d’un de leurs collègues, pendu à un arbre dans la matinée du 29 septembre.

La découverte du cadavre a été faite par des habitants vers 11h00. Selon les premiers éléments de l’enquête, le gendarme, un quarantenaire, aurait commencé à présenter des troubles psychiques depuis quelque temps. Selon Al Massae dans son édition du 30 septembre au 1er octobre, l’épouse aurait signalé la disparition de son mari aux éléments de la Gendarmerie. Ce dernier aurait quitté son foyer en habit civil vers une destination inconnue. Les éléments de la Gendarmerie royale de Kénitra ont par ailleurs indiqué que le défunt bénéficiait d’une bonne réputation auprès de l’ensemble du corps de la Gendarmerie. L’enquête se poursuit afin de déterminer l’existence d’autres pistes ou éléments pouvant éclairer le suicide du gendarme.