Covid-19: les hammams de Rabat et Salé également fermés

1447

L’information diffusée par certains médias selon laquelle tous les hammams du Maroc seraient obligés de fermer est fausse.

Seulement Rabat et Salé s’ajoutent à la liste des villes (notamment Kénitra, Agadir, Casablanca) dont les hammams sont fermés à cause de la pandémie, nous explique Rabie Ouaacha, président de la Fédération nationale des associations de propriétaires et gérants de hammams traditionnels et douches publiques au Maroc.

Le représentant syndical ajoute qu’il enchaîne actuellement les réunions avec les responsables concernés afin de trouver des solutions urgentes pour le secteur des hammams à bout de souffle.

Fermés depuis le 20 août dernier, les hammams emploient des milliers de personnes qui se retrouvent sans ressource et sans aide de l’État. Rien qu’à Casablanca, ce sont près de 12.000 personnes du secteur qui ont perdu leur emploi depuis le début de la pandémie.

Pour rappel, une pétition portée par les professionnels des hammams et spas de Casablanca a été récemment envoyée au gouvernement, l’invitant à prendre les mesures nécessaires pour sauver ce secteur « largement ignoré par tous ».