Rabat: plusieurs juges arrêtés en flagrant délit de corruption

976

Le ministère de la Justice a annoncé, ce mercredi, l’arrestation d’un magistrat et d’un conseiller à la Cour de cassation en flagrant délit de corruption. Une opération qui s’inscrit dans une vaste campagne de lutte contre les magistrats soudoyés.

Un juge conseiller au tribunal de deuxième instance de Rabat qui préside également une association professionnelle des magistrats a été arrêté en flagrant délit alors qu’il recevait un pot-de-vin de la part d’un citoyen, ce mercredi 24 mai 2017. C’est ce qu’a annoncé le ministère de la Justice dans un communiqué publié aujourd’hui.

Selon la même source, l’interpellation du mis en cause a été menée sous la tutelle du parquet général de la Cour d’appel de Rabat.

Le ministère rappelle, par ailleurs, que cette opération intervient après plusieurs affaires de corruption du même genre, la dernière en date concerne un conseiller à la Cour de cassation arrêté lui aussi en flagrant délit de corruption.

Le communiqué souligne que ces arrestations s’inscrivent dans le cadre de la réforme de la justice lancée par le roi Mohammed VI et qui a pour priorité de moraliser le système judiciaire.