Le corps démembré retrouvé à Marrakech est celui d’un Français

(c)AFP

Le corps retrouvé démembré le 10 juin dans la région de Marrakech a été identifié comme celui d’un Français de 60 ans. Trois suspects ont été arrêtés, a appris l’AFP mardi auprès du parquet de Dijon (centre), d’où la victime est originaire.

Le 10 juin, la police était alertée après la découverte d’un corps décapité dans des sacs-poubelle en trois endroits distincts de Marrakech: une partie du corps a été retrouvée dans la décharge du quartier Gueliz et une autre au quartier militaire de « Bin Leqchali ».
Les premières investigations ont révélé la possibilité que la victime soit de nationalité étrangère, puisqu’il a été constaté qu’il n’est pas circoncis.

La confirmation viendra plus de dix jours après lorsque son fils avait déclaré une « disparition inquiétante » au commissariat de Dijon après avoir cherché son père en vain depuis le 15 juin, jour prévu pour son retour, a précisé à l’AFP la procureure Marie-Christine Tarrare.

Il y a eu une prise de contacts entre les polices française et marocaine « qui a permis d’identifier la victime grâce à des signes particuliers », a-t-elle ajouté, confirmant une information du quotidien régional Le Bien Public.

Les circonstances de ce drame restent à déterminer. La police a interpellé trois personnes, « une femme prostituée et deux de ses amis », selon la même source qui précise qu’il n’y a pas d’enquête ouverte en France et que l’affaire sera jugée au Maroc, qui « n’extrade pas ses nationaux ».

Le fils s’est rendu au Maroc pour des prélèvements ADN, dont les résultats ne sont pas encore parvenus.

Selon le Bien Public, le corps aurait aussi été décapité et retrouvé dans des sacs-poubelle en trois endroits distincts de Marrakech.