La Casablancaise accusée d’avoir tranché l’organe génital de son amant déférée devant le juge

496
Crédit: DR

La Casablancaise qui avait tranché l’organe génital de son amant infidèle a été déférée lundi devant la Cour d’appel de Casablanca. La mise en cause est poursuivie pour coups et blessures volontaires, relation sexuelle hors mariage et dépravation.

Selon ce qui a été relaté par le quotidien Assabah dans son édition du mercredi 12 juillet, le parquet a demandé à ce que la mise en cause soit transférée à la prison d’ ‘Oukacha’ après qu’elle ait reconnu les faits qui lui sont incombés.

Pour rappel, la jeune femme avait entamé une relation qui avait duré trois années avec son amant, moins âgé qu’elle. Ce dernier lui promettait le mariage pour lui soutirer de l’argent et satisfaire ses besoins sexuels durant des soirées arrosées dans une maison à Mediouna. La mise en cause avait commencé à suspecter son amant de la tromper quand ce dernier est devenu distant. Elle avait alors découvert que son amant la trompait avec sa meilleure amie. Ce qui l’avait poussé à commettre l’irréparable.