Casablanca: un tribunal interdit à une femme de prendre des selfies sans son mari

6436

Une décision de justice datant de décembre 2016 avait interdit à une femme de partager sur les réseaux sociaux des selfies où son mari n’apparaîtrait  pas. Le jugement qui relève du tribunal rabbinique marocain fait le buzz sur les réseaux sociaux.

Alors qu’il remonte à décembre 2016, un jugement du tribunal rabbinique de première instance à Casablanca est apparu récemment sur les réseaux sociaux faisant jaser les internautes. La décision du tribunal spécialisé dans les affaires de la communauté juive marocaine interdit à une femme de publier des selfies sur les réseaux sociaux dans lesquelles son mari n’apparaîtrait pas.

Le document du jugement. Crédit DR

Ce n’est pas tout, le tribunal a aussi prohibé à l’épouse de fréquenter des clubs de sport mixtes et d’avoir des relations amicales avec des femmes divorcées ou d’autres personnes, hormis ses proches. « Les deux époux acceptent aussi à laisser leurs téléphones portables et leurs comptes Facebook ouverts et chacun d’entre eux pourra y accéder librement », peut-on lire sur le jugement.