Bousculade près d’Essaouira: des blessés quittent l’hôpital après l’amélioration de leur état de santé

963

Des blessés victimes de la bousculade survenue dimanche dernier dans la commune de Sidi Boulaalam dans les environs d’Essaouira, ont quitté ce mardi l’hôpital provincial de Sidi Mohammed Ben Abdellah, après l’amélioration de leur état de santé, a-t-on constaté sur place.

A cette occasion, une batterie de mesures ont été prises et des moyens ont été mobilisés pour assurer l’arrivée des blessés dans de meilleures conditions, vers leur localité d’origine où, elles devront bénéficier d’un suivi médical et psychologique post-hospitalisation.

Dans une déclaration à la presse, le directeur provincial de la santé, Khalid Sniter, a fait savoir que sur la base des conclusions du staff médical et d’assistance sociale, chargé de la prise en charge des blessés, quant à l’amélioration de leur état de santé, il a été décidé de les autoriser à quitter l’hôpital, notant que les patients bénéficieront dans les jours à venir d’une visite d’une équipe de la Direction provinciale de la santé, à leur domicile.

Et de faire observer que ces blessés feront l’objet d’un accompagnement médical et psychologique post-hospitalisation, notant que dans le cadre de cet accompagnement des équipes représentant d’autres services, comme l’Entraide nationale seront associées à cette opération notamment, pour prêter aide et assistance aux familles endeuillées après la mort d’un des leurs dans cette bousculade.

Des blessés ont fait part, à leur tour, de leur joie de pouvoir franchir cette étape difficile pour regagner leur foyer, avant d’exprimer leurs remerciements au roi Mohammed VI pour la sollicitude dont le souverain a bien voulu les entourer lors de ces moments difficiles.

Par ailleurs, le wali de la région de Marrakech-Safi, Abdelfettah Lebjioui, à la tête d’une délégation officielle, s’est rendu mardi au Centre Hospitalier Universitaire (CHU) Mohammed VI à Marrakech, où il s’est enquis de l’état de santé des deux blessés héliportés.

Selon le professeur Hicham Nejmi, directeur du CHU Mohammed VI, les blessés admis dans cet établissement hospitalier « se portent bien » et toutes les mesures ont été prises pour leur assurer une meilleure prise en charge et un accompagnement médical et psychologique.

A rappeler que 15 personnes ont été tuées et 5 autres blessées dans une bousculade survenue dimanche, lors d’une opération de distribution de denrées alimentaires organisée par une association locale dans le Souk hebdomadaire de la commune de Sidi Boulalam.