Baignade: seulement 35% des plages jugées de bonne qualité

511

Seules 35% des plages marocaines sont classées dans la catégorie A (eaux de bonne qualité) alors que  62% sont évaluées de moyenne qualité, selon  par le rapport 2017 sur la qualité des eaux de baignade des plages du Royaume.

Les derniers résultats du programme d’évaluation de la qualité des plages marocaines ont été annoncés mercredi par Nezha El Ouafi, secrétaire d’Etat chargée du développement durable. Il en ressort que plus de 96% des plages sont conformes aux normes de la qualité pour la baignade, selon la norme marocaine NM 03.7.200.

Sur 161 plages du royaume ayant fait l’objet de prélèvements et d’analyse de qualité, seules trois sont non conformes aux exigences pour la baignade en 2017. Il s’agit de la plage Jbila III dan la province Tanger-Asilah, la plage Miami à Larache et la plage Oued Merzeg à Nouacer (Casablanca), indique le rapport 2017 de la «surveillance de la qualité des eaux de baignade des plages du Royaume».

Ces chiffres officiels relèvent aussi que seules 35% des plages sont classées dans la catégorie A (eaux de bonne qualité), alors que la majeure partie des stations de baignade marocaines sont évaluées de moyenne qualité, soit 62%.

Par ailleurs, quand le même rapport procède à un classement des plages marocaines, mais à travers une autre norme plus rigoureuse adoptée en 2014, à savoir la NM 03.7.199, on remarque que le taux de stations de baignade non conformes passe de 3,18% à 19,79%.