Tendance: 277 cas de divorces par jour au Maroc

6410

Le réseau marocain pour la médiation familiale (CHAML) a publié récemment des statistiques alarmantes concernant la hausse vertigineuse des cas de divorces au Maroc. CHAML a précisé que les tribunaux marocains ont traité 97.129 cas de divorces en 2017.
Le nombre de cas a plus que doublé en cinq ans passant de 40.000 en 2013 à 100.000 en 2017. La gravité de ce chiffre se ressent encore plus si on le répartit sur les mois, les jours et les heures. Le constat est alarmant: ce sont 8333 cas de divorces par mois, 277 par jour et 11,5 par heures.
La présidente du Réseau marocain de médiation familiale, Asmae EL Moudden, a déclaré, jeudi 31 mai, que les statistiques alarmantes des taux de désintégration familiale révélés par le ministère de la Justice ont accéléré le regroupement des associations et uni leurs efforts pour contribuer à la gestion et à la résolution des problèmes familiaux.
Dans une conférence de presse organisée par le réseau marocain Shaml et Family Mediation sous le thème « Un réseau fort, une médiation efficace, une famille sûre », Al-Moudden a expliqué que les centres et associations affiliés au réseau traitaient plus de 8.000 cas de divorce et d’état civil.
Le réseau a indiqué, par ailleurs, que les tribunaux marocains ont enregistré également plus de 35.000 dossiers relatifs à la pension.