Chtouka Aït Baha: des écoliers interrogés par les gendarmes après la disparition de fournitures

776
©DR

Après la disparition de plusieurs fournitures scolaires, un directeur d’école a décidé de faire appel aux gendarmes pour interroger les élèves. Une attitude qui a suscité l’indignation du forum de droits de l’homme dans la région de Souss-Massa.

Pour tenter de résoudre  le mystère sur la disparition de fournitures scolaires, le directeur du groupe scolaire Allal Touaâmal à Chtouka Ait Baha n’y est pas allé de main morte. Ce dernier a fait appel à des gendarmes qui ont procédé à de longs interrogatoires des élèves pour tenter de retrouver le coupable.

Les élèves ont ainsi été emmenés dans une salle où ils ont été interrogés un par un, et cela durant tout un après-midi. Selon le quotidien Al Massae du mardi 10 octobre, l’enquête aurait permis l’arrestation de 9 élèves de 5e année primaire, qui n’ont été libérés qu’aux alentours de minuit.

Ces événements ont provoqué la stupeur parmi les écoliers et la colère du forum de droits de l’homme dans la région de Souss-Massa. Ce dernier a appelé à l’intervention du ministère de tutelle chargé de l’Education pour protéger tout écolier de ce genre de traitement, qui va à l’encontre des conventions des droits de l’enfant que le Maroc a signées.