Social: les médecins annoncent une grève de quatre jours

à 9:22

Pour protester contre l'indifférence du gouvernement face à leurs revendications malgré les démissions collectives de plusieurs médecins du secteur public, les médecins ont décidé d'organiser une grève de quatre jours.

L'arrêt de travail concernera tous les établissements de santé publics à l’exception des urgences et des services de réanimation. Les médecins urgentistes porteront le brassard noir 509 en référence à leur revendication majeure qui est celle de l'indice-échelon 509 dans le calcul du salaire des médecins. Deux jours de grève sont prévus les 29 et 30 avril et deux autres les 2 et 3 mai.

Selon la parution du mercredi 24 avril du quotidien Al Massae, une marche est prévue lundi 29 avril à 11h durant laquelle les médecins porteront du noir, et se déplaceront du ministère de la Santé au parlement.

 

Lire aussi: Plus de 300 médecins annoncent leur démission collective des hôpitaux du nord

 

Les médecins ont également déclaré qu'ils boycotteront les campagnes médicales notamment celle de santé scolaire, en raison de l’absence du minimum requis des normes médicales et administratives en la matière. Egalement boycottées, les opérations administratives, les formations, la communication des chiffres et des rapports et la rédaction de certificats hormis ceux concernant les naissances et décès.

 

Lire aussi: Les médecins du secteur public menacent d'une grève de deux semaines

 

Pour rappel, le dossier revendicatif des médecins comporte plusieurs axes dont le plus important concerne l'indice-échelon 509 dans le calcul des salaires de leur catégorie. Avec cet indice, le salaire d'un médecin généraliste est de 12.300 DH ( soit plus de 3600 DH du salaire octroyé aux médecins actuellement). Les médecins réclament également des compensations pour la garde et le service obligatoire.