Skhirat: un pharmacien tue sa femme, tire sur son beau-frère et se suicide

La ville de Skhirat a été secouée mercredi par un drame atroce et inhabituel. Un pharmacien a tué sa femme en lui tirant à bout portant des balles d’un fusil de chasse. Avant de se suicider, il a également blessé à l’aide du même fusil son beau-frère qui s’est précipité sur la scène du crime.

Selon les premiers éléments de l’enquête judiciaire qui a été enclenchée pour déterminer les causes du drame, l’auteur du crime entretenait des relations tumultueuses avec sa femme. Celle-ci, tabassée par son mari régulièrement devant ses enfants, avait demandé le divorce, indique le quotidien Al Akhabar dans sa livraison de ce jeudi.

Le meurtrier, qui gère une pharmacie à Oued-Zem, s’est déplacé dans un état hystérique à Skhirat. Des témoins sur place affirment qu’il lui a tiré à bout portant plusieurs balles dans la tête avant de poursuivre son beau-frère qui essayait de s’enfuir et lui tirer des balles au niveau de l’épaule et du torse.

L’annonce du drame, qui s’est produit en plein centre de la ville, a mis les services sécuritaires en état d’alerte. Les éléments de la gendarmerie royale ont multiplié les recherches, ce qui leur a permis de retrouver l’auteur du crime, dont le corps sans vie a été retrouvé près de Oued Cherrat.

D’après les éléments de l’enquête diligentée, le pharmacien natif de Rabat (1976) s’est suicidé à l’aide du même fusil de chasse près du fameux pont de Oued Cherrat connu pour avoir été le théâtre de la mort de plusieurs hommes politiques marocains.