Sidi Ifni: un couple d’ados risque la prison pour un « baiser »

Des photos qui montrent deux élèves en train de s’embrasser, dans la région de sidi Ifni, enflamment les réseaux sociaux. Pire encore, les jeunes lycéens ont été arrêtés et risquent gros. Les détails.

Au Maroc, l’amour peut vous mener en prison. Deux lycéens marocains sont, en effet, dans l’embarras à cause d’un baiser. Il s’agit d’une mineure âgée de 17 ans, et un jeune homme âgé de 22 ans.

Les deux amoureux ont été photographiés devant un lycée, dans la commune rurale de Tighirt, aux environs de Sidi Ifni, en train de s’échanger des bisous. Leurs photos ont fait le tour des réseaux sociaux, surtout que la fille en question porte le voile.

L’affaire ne s’est pas arrêtée là. Les éléments de la gendarmerie royale de la région sont intervenus pour interpeller les deux élèves dimanche dernier, selon nos dernières informations.

Après avoir été interrogé, la fille mineure a été relâchée et poursuivi en état de liberté provisoire. Le jeune homme, quant à lui, est resté en garde à vue. L’enquête des éléments de la gendarmerie est toujours en cours, sous la supervision du parquet général compétent. C’est en tout cas ce que nous a indiqué un membre de l’Association marocaine des droits humain (AMDH).

Le baiser qui mène à la prison

Les deux jeunes élèves arrêtés dans la région de Sidi Ifni risquent gros. L’article 483 du code pénal stipule: quiconque en «état de nudité volontaire» ou par «l’obscénité des gestes ou des actes» commet un «outrage public» est passible de 1 mois à 2 ans d’emprisonnement et d’une amende entre 120 et 500 DH.

Cette histoire a provoqué la colère des militants pour les droits de l’homme dans le royaume.

En 2013, un baiser public à Nador entre deux jeunes adolescents avait fait un énorme tollé sur les réseaux après l’arrestation du couple. Les deux jeunes ont été poursuivis pour « atteinte à la pudeur », avant d’être acquittés par le tribunal.